Faut-il développer des territoires émancipateurs dans l'enseignement fondamental ?

Dernière mise à jour il y a 23 heures, le 07/05/2020

Description :

Le proposition vise à créer quelques territoires locaux où l'ensemble (ou la grande majorité) des écoles fondamentales présentes définiraient des finalités émancipatrices communes ainsi que des règles d’inscription communes. Ces territoires pourraient s'étendre sur une ou plusieurs communes. Aux yeux de son concepteur, une telle stratégie permettrait de dépasser 1) la difficulté à dégager à l'échelle de la Fédération Wallonie Bruxelles un accord sur de tout autres finalités que celles poursuivies aujourd'hui ; 2) les limites d'une stratégie de création d'écoles "alternatives", qui alimente de facto la fragmentation du système et le marché scolaire. Les finalités communes viseraient notamment une éducation à l'égalité des singularités (apprendre aux enfants à accepter et pratiquer entre eux, et plus tard dans leur vie adulte, une bien plus grande égalité de pouvoir et de reconnaissance matérielle et symbolique entre les personnes occupant des fonctions différentes). Quant aux règles d'inscription, elles contribueraient à développer la mixité sociale dans toutes les écoles.

Hyperliens

Dossiers

territoire(s) concerné(s)
 Veuillez patienter...
 Veuillez patienter...
 Veuillez patienter...
 Veuillez patienter...

Description :

Le proposition vise à créer quelques territoires locaux où l'ensemble (ou la grande majorité) des écoles fondamentales présentes définiraient des finalités émancipatrices communes ainsi que des règles d’inscription communes. Ces territoires pourraient s'étendre sur une ou plusieurs communes. Aux yeux de son concepteur, une telle stratégie permettrait de dépasser 1) la difficulté à dégager à l'échelle de la Fédération Wallonie Bruxelles un accord sur de tout autres finalités que celles poursuivies aujourd'hui ; 2) les limites d'une stratégie de création d'écoles "alternatives", qui alimente de facto la fragmentation du système et le marché scolaire. Les finalités communes viseraient notamment une éducation à l'égalité des singularités (apprendre aux enfants à accepter et pratiquer entre eux, et plus tard dans leur vie adulte, une bien plus grande égalité de pouvoir et de reconnaissance matérielle et symbolique entre les personnes occupant des fonctions différentes). Quant aux règles d'inscription, elles contribueraient à développer la mixité sociale dans toutes les écoles.

Hyperliens

Dossiers

territoire(s) concerné(s)

Arguments

 Veuillez patienter...
 Veuillez patienter...
 Veuillez patienter...
 Veuillez patienter...