L’extension de L’esplanade, non merci


Share

Level of argumentation displayed 

Texts having similar or opposite arguments with this text.

Point of view 


View 



Partout, des nouvelles formes de démocratie émergent. Le temps n’est plus où les citoyen.ne.s étaient appelés aux urnes tous les quatre, cinq ou six ans, déléguaient à d’autres le soin de penser pour eux et de décider en leur nom, et dans l’intervalle retournaient à leurs préoccupations privées. Ce temps-là correspondait à une société duale : d’un côté les notables, de l’autre la population ; d’un côté les décideurs, de l’autre les exécutants ; d’un côté les gouvernants, de l’autre les gouvernés. Ces séparations-là sont devenues caduques. A la place, s’installe peu à peu l’idée que chacun est responsable d’agir — de contribuer sa part, même modeste, à l’expression démocratique quotidienne. C’est pourquoi la consultation populaire autour du projet d’Esplanade est importante, et c’est pourqu (...)

L’extension de L’esplanade, non merci

Opinion (defence, editorial, essay, artistic review, critique,...)     07/06/2017

go to source

language French

Text author(s)

Tags*