Le Saut du tremplin

Théodore de Banville , Odes funambulesques , 1857

Share

Level of argumentation displayed 

Texts having similar or opposite arguments with this text.

Point of view 


View 



Clown admirable, en vérité ! Je crois que la postérité, Dont sans cesse l'horizon bouge, Le reverra, sa plaie au flanc. Il était barbouillé de blanc, De jaune, de vert et de rouge. Même jusqu'à Madagascar Son nom était parvenu, car C'était selon tous les principes Qu'après les cercles de papier, Sans jamais les estropier Il traversait le rond des pipes. De la pesanteur affranchi, Sans y voir clair il eût franchi Les escaliers de Piranèse. La lumière qui le frappait Faisait resplendir son toupet Comme un brasier dans la fournaise. Il s'élevait à des hauteurs Telles, que les autres sauteurs Se consumaient en luttes vaines. Ils le trouvaient décourageant, Et murmuraient : " Quel vif-argent Ce démon a-t-il dans les veines ? " Tout le peuple criait : " Bravo! " M (...)

Le Saut du tremplin

Artistic (novel, poem, script,...)     1857

from source Odes funambulesques

language French

Text author(s)

Tags*