Décret inscriptions. Sans adhésion, peu d’effets

Bernard Delvaux , La Revue nouvelle , 01/2008

Share

Level of argumentation displayed 

Texts having similar or opposite arguments with this text.

Point of view 


View 



Le décret inscriptions [1], entré en vigueur en novembre passé, vise à faire bénéficier tout parent de l’égalité des chances d’inscrire son enfant dans une école de son choix. Mais il a également été conçu pour contribuer à l’objectif d’égalité des résultats, tel que défini par le Parlement : faire acquérir à (presque) tous les jeunes le socle de compétences déterminé à la fin du premier degré secondaire. Pourquoi une régulation des inscriptions (ainsi que des changements d’école) s’impose-t-elle pour atteindre un tel objectif ? D’abord parce qu’une plus grande mixité dans les classes peut être favorable à l’amélioration des performances scolaires des élèves les plus faibles sans compromettre la progression des plus forts. Mais aussi parce que la concurrence entre écoles pour attirer le (...)

Décret inscriptions. Sans adhésion, peu d’effets

Opinion (defence, editorial, essay, artistic review, critique,...)     01/2008

from source La Revue nouvelle go to source

language French

Text author(s)

  • Bernard Delvaux researcher Girsef - Groupe interdisciplinaire de recherche sur la socialisation, l'éducation et la formation (author)

Tags*