Faut-il que les experts et scientifiques prennent position dans les débats publics ?

Dernière mise à jour il y a 1 an, le 17/06/2020

Description :

L'idée dun artiste qui s'engage est ancrée dans les mentalités depuis bien longtemps. La littérature a de tous temps pris à partie les politiques, Zola et son "J'accuse" est étudié dans les salles de classe. Les beaux-arts ne sont pas en reste, "Guernica" de Pablo Picasso est encore à ce jour l'un des tableau les plus reconnus et analysé. Pourtant, lorsque l'on réfléchit aux scientifiques engagés, les exemples sont moins évidents, et souvent moins acceptés. La recherche de la vérité scientifique est-elle donc inconciliable avec la prise de position politique? Un expert est-il légitime dans la lutte politique, ou devrait-il se cantonner à la présentation des faits, et laisse leur interprétation politique aux citoyens? La situation actuelle semble remettre en cause cette neutralité de la science: climat, 5G, coronavirus, alimentation, agriculture, partage des richesses... sur nombre de sujets les scientifiques et experts posent des conclusions parfois alarmantes. Faut-ils qu'ils prennent plus clairement position en faveur ou en défaveur des propositions politiques qu'ils considèrent pertinentes en réponse à leurs constats?

$Hyperliens

Tags

 Please wait...
 Please wait...
 Please wait...
 Please wait...

Description :

L'idée dun artiste qui s'engage est ancrée dans les mentalités depuis bien longtemps. La littérature a de tous temps pris à partie les politiques, Zola et son "J'accuse" est étudié dans les salles de classe. Les beaux-arts ne sont pas en reste, "Guernica" de Pablo Picasso est encore à ce jour l'un des tableau les plus reconnus et analysé. Pourtant, lorsque l'on réfléchit aux scientifiques engagés, les exemples sont moins évidents, et souvent moins acceptés. La recherche de la vérité scientifique est-elle donc inconciliable avec la prise de position politique? Un expert est-il légitime dans la lutte politique, ou devrait-il se cantonner à la présentation des faits, et laisse leur interprétation politique aux citoyens? La situation actuelle semble remettre en cause cette neutralité de la science: climat, 5G, coronavirus, alimentation, agriculture, partage des richesses... sur nombre de sujets les scientifiques et experts posent des conclusions parfois alarmantes. Faut-ils qu'ils prennent plus clairement position en faveur ou en défaveur des propositions politiques qu'ils considèrent pertinentes en réponse à leurs constats?

$Hyperliens

Tags

$arguments

 Please wait...
 Please wait...
 Please wait...
 Please wait...